mercredi 15 mars 2017

Les Massepains de Saint-Léonard-de-Noblat {Limousin}


Cette semaine encore, petit détour par mon Limousin. Avec le beau soleil qui règne et ce printemps très en avance, je ne pouvais vous proposer une soupe comme je l'imaginais.

Mais il n'y a pas de saison pour les petites douceurs ? Voici donc la recette et la petite histoire d'un biscuit typique d'un village de Haute-Vienne : les massepains de Saint-Léonard-de-Noblat (Saint-Léo pour les intimes 😄). 

Pour les avoir évoqués à chaque fois que je vous présentais des macarons ou des amaretti, les voici enfin 😉 Mais comme pour les macarons de Montmorillon, vous allez me dire : que font les amandes en Limousin ? Comme chez le voisin poitevin, les amandes sont une importation mais qui cette fois remonte au Moyen-Age. 

A partir du XIème siècle, Saint-Léonard en Limousin est un lieu de pèlerinage d'importance puisque s'y trouve le tombeau du saint. Toute une économie se forme autour de cet accueil et la petite ville grandit. Au XVème siècle, c'est dans la région une ville d'importance à laquelle le roi de France reconnait des privilèges - de nature essentiellement fiscale - afin de s'attacher la fidélité de ses habitants. Mais la ville est surtout un lieu de passage obligatoire sur la Via Lemovicencis, l'un des quatre chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Et si les pèlerins "descendent" vers l'Espagne... ils doivent aussi théoriquement en revenir. Avec eux remonte le mazapán, cette pâte confectionnée à base d'amandes, de blanc d'œuf et de sucre. Le massepain est arrivé en Limousin ! 


Petite douceur très énergétique, elle fait aussi le bonheur des gourmands les jours de fête. Puis pendant des siècles, les massepains de Saint-Léonard-de-Noblat vont un peu tomber dans l'oubli. C'est toute fin XIXème - début XXème siècle qu'un pâtissier de la ville reprend la production. Au delà de l'intérêt gustatif du massepain, le renouveau religieux que connait à cette époque la France - et le Limousin avec le retour des ostensions - n'est peut-être pas totalement sans lien. 

Aujourd'hui, il n'y a toujours pas de recette "officielle" du massepain de Saint-Léonard-de-Noblat comme c'est le cas pour d'autres biscuits. Mais dans cet esprit, j'ai utilisé la recette d'un vieux livre de cuisine datant de 1909 où elle voisine avec les croquignoles de  Pithiviers et les macarons 😋

La seule liberté avec la recette d'origine c'est l'ajout d'un peu de sucre glace sur le dessus... comme le font désormais les pâtissiers miaulétous (sympathique comme gentilé n'est-ce pas 😊). Le papier cuisson a aussi remplacé le "papier écolier" de la vieille recette mais pour le reste, les massepains ont leur petite forme oblongue traditionnelle et se grignotent sans difficulté 😉 


Les massepains de Saint Léonard de Noblat (pour une trentaine de massepains)
250 g amandes mondées entières
250 g sucre 
3 blancs d’œuf
1 CS de sucre glace 

Préchauffer le four à 180°. Broyer les amandes finement avec le sucre. Battre à la fourchette les blancs d'oeufs puis les mélanger à la pâte d'amande obtenue. 

Disposer ensuite (à l'aide d'une poche à douille ou de deux cuillères) des cylindres de massepain sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Saupoudrer d'un peu de sucre glace et enfourner pour 15 minutes en surveillant bien la cuisson et la coloration. 

Sortir les massepains du four et les laisser refroidir avant de les décoller du papier et de les servir. 


Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge03 organisé par ma chère Catalina du Blog de Cata. Ce mois-ci nous partons notamment en Limousin vous l'aurez compris 😊




Vous avez réalisé cette recette ? 

Dites-le moi en laissant un commentaire ici ou en partageant la photo sur Instagram avec le hashtag #petitecuillereetcharentaises

19 commentaires:

  1. Ils sont trop trop beaux...j'adore,
    une recette à faire sans faute
    Merci ma très chère Gabrielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catalina ! C'est aussi assez rapide à faire ;-)

      Supprimer
  2. bravo pour cette belle recette de friandises à déguster avec le thé. bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. j'ai quasiment la même recette à un ingrédient près , mon papa est un miaulétou (et fier de l'être ) mais comme il n'aime pas les amandes ce n'est pas un souvenir d'enfance pour moi (quel dommage ils doivent être divins ces macarons de chez nous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que c'est le sucre glace ^^ et effectivement c'est très dommage... parce que c'est un délice ;-)

      Supprimer
  4. Ils sont magnifiques ces massepains! j'avais toujours pensé qu'il y avait de la pâte d'amande dedans... je préfère ces petits biscuits aux macarons... bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Muriel, en réalité la seule différence entre le vrai massepain et la pâte d'amande, ce sont les proportions :-)

      Supprimer
  5. De très beaux biscuits miam
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  6. il ssont très tentant ces petits biscuits!!!! bisous bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  7. hummmmmmmm j'en prend un pour mon thé de cet aprés midi
    bisous
    rosa

    RépondreSupprimer
  8. Ils sont vraiment très réussis
    Ils donnent bien envie :-)

    RépondreSupprimer
  9. Ces petites gourmandises me semblent bien sympathiques.

    RépondreSupprimer
  10. Des petites gourmandises à croquer...je me laisse tenter

    RépondreSupprimer
  11. J'aime ttop ces petits gâteaux !!! Avec un bon petit cappuccino ! ��

    RépondreSupprimer
  12. Je viens de déjeuner et ce massepains me fait de l'oeil pour le café. Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  13. Ils sont beaux ces petits massepains, ca doit etre très très bon :)
    Bon week end a toi !

    RépondreSupprimer
  14. Une recette simple mais qui semble excellente. Elle est faite pour moi. Il faudra que je teste ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...