lundi 17 novembre 2014

Les Gnudi toscans... des Ravioli tout nus !


Aujourd'hui, recette gourmande spécial fainéants (youpi). Direction la Toscane pour déguster des gnudi Les gnudi ce sont de délicieuses petites boulettes à base de farce à ravioli. D'ailleurs "ignudo" ou "gnudo" en ancien italien signifie "nu". Ce sont donc des ravioli tout nus puisque sans pâte autour ;-) A Sienne, on les nomme également "malfatti" (malfaits), vous aurez compris pourquoi. 

Autant vous dire que c'est le top pour les paresseux (bon pas trop paresseux non plus) puisque les gnudi offrent une certaine facilité par rapport aux ravioli. Pas besoin de faire la pâte ni ensuite de la farcir... ni à titre tout personnel de se battre avec son moule à ravioli parce que l'on a pas assez fariné. Ici, il ne faut de la farine que pour entourer les gnudi. On n'en met jamais dans la farce des ravioli, les gnudi ne peuvent donc pas en contenir. Elle sert uniquement à enrober la farce avant la cuisson pour éviter de faire de la purée. 

Le plus classique dans la zone autour de Florence reste de les consommer avec un beurre de sauge (encore du pas compliqué). Je ne sais pas ce qu'il en est ailleurs en Toscane, mais pour accentuer le côté  savoureux du plat et contrebalancer la délicatesse des gnudi, vous pouvez aussi les préparer avec une bonne sauce tomate (faite maison... mi raccomando ;-) 

En théorie, les gnudi sont toujours à base d'épinards, mais on peut utiliser d'autres feuilles comme les blettes qui sont aussi très présente dans la cuisine du centre de l'Italie. On trouve plein de recettes différentes qui varient sur la quantité des ingrédients. Celle que je vous propose est ma "proportion" préférée, mais rien en vous empêche de mettre plus de ricotta ou d'épinards. Vous aurez tout simplement des gnudi plus blanc... ou plus verts. 



Gnudi aux épinards et à la ricotta (pour 4 personnes) 
Pour les gnudi : 
450 g d’épinards frais crus (il en faut 250 g cuits et égouttés)
250 g de ricotta bien égouttée 
1 oeuf
60 g de parmesan râpé
De la farine 
Sel

Pour le beurre de sauge : 
80 g de beurre doux
une dizaine de feuilles de sauge
1 petite pincée de sel 
Du parmesan râpé pour le service

Nettoyer les feuilles épinards et en retirer les tiges. Faire bouillir une casserole d'eau, la saler puis y plonger les épinards juste le temps de les ébouillanter soit 2 à 3 minutes. Bien les égoutter puis les laisser refroidir. Les égoutter à nouveau en les pressant pour retirer un maximum d'eau.

Hacher finement les épinards. Dans un saladier leur incorporer la ricotta, le parmesan, une pincée de sel et l'œuf. Bien mélanger puis rectifier l'assaisonnement. Il faut obtenir une pâte à la texture suffisamment consistante pour qu'elle ne se délite pas à la cuisson. 

Préparer le beurre de sauge. Dans une poêle anti-adhésive, faire fondre le beurre avec la sauge. Ajouter une petite pincée de sel et réserver. 

Former des petites boules de la taille d'une grosse noix avec vos mains (farinées pour éviter que cela colle) puis les rouler dans la farine avant de les disposer sur un plateau. 

Porter à ébullition un grand volume d'eau salée. Y plonger les gnudi (peu à la fois) et les laisser cuire. Ils sont prêts quand ils remontent à la surface, un peu comme les gnocchi. Les sortir de la casserole à l'aide d'un écumoire et les déposer dans la poêle contenant le beurre de sauge. 

Quand tous les gnudi sont cuits, les faire doucement revenir dans le beurre avant de les servir, saupoudrés d'un peu de parmesan. 


NOTE : 
La texture du plat est très fondante. Si vous voulez apporter une texture différente, vous pouvez tout à fait ajouter à la sauce quelques fruits à coque hachés (amandes, noix, noisettes,...) ou bien faire frire une partie de la sauge comme indiqué ICI






14 commentaires:

  1. il faut vite les manger sinon ils vont attrapper froid si ils sont tout nus!!! ok je sors mais pas sans une assiette bien remplie!!! gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah ! Oui, c'est tout à fait ça ;-) Bises

      Supprimer
  2. Une assiette très appétissante !! Bises

    RépondreSupprimer
  3. je ne connaissais pas.. mais à tester d'urgence !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un de mes plats préférés. A Bruxelles, il y a un restaurant où ils en servent des sublimes mais je reste toujours un peu sur ma faim... Je n'ai jamais essayé d'en faire à vrai dire et je n'étais jamais tombé sur la recette. Mais là tu me tentes !!!!! Qui c'est qui va manger des gnudi dans les jours à venir ? C'est MOA !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, en version primo, il y en a nécessairement moins.
      Du coup... Bon gnudi Monique ! :-)

      Supprimer
  5. A essayer d'urgence ! je ne connaissais pas :-) ciao giulia

    RépondreSupprimer
  6. Ciao, grazie!pour cette belle découverte culinaire, bien appétissante! Un bacione.

    RépondreSupprimer
  7. Encore une belle découverte! merci!

    RépondreSupprimer
  8. délicieux ! ça prend du temps à préparer mais le goût est là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, c'est surtout la vaisselle à la fin qui prend du temps ;-)

      Supprimer
  9. Je découvre totalement cette spécialité, ça a l'air super bon!!

    RépondreSupprimer
  10. Version super sympa car c'est vrai que ça rebute un peu les raviolis maison en terme de préparation ! Bonne soirée !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...